Home sweet home : tricotin accueillant

Voilà un moment que je n’ai pas publié sur le blog… mais j’ai une bonne excuse : il y a eu les vacances… et je déménageais ! Et oui, finie la Belgique, me voilà de retour en France dans un tout nouvel appartement plus récent. Pour fêter ça, j’ai eu envie de tricotiner un petit mot sympa avant de l’accrocher au mur. Dès l’entrée, le ton est donné avec ce tricotin accueillant : soyez les bienvenus dans mon home sweet home ! 🙂 

Tricotin home sweet home : le matériel

Pour réaliser ce petit mot « Home » en tricotin, vous aurez besoin de quelques fournitures :

  • Un tricotin mécanique et un contrepoids qui font (presque) tout le travail pendant que vous vous éclatez à tourner la manivelle.
  • De la laine de la couleur de votre choix mais dont le numéro d’aiguille doit être compris entre 3 et 5. Avant de commencer, sachez que plus la laine est fine, plus le résultat sera souple. Plus la laine est épaisse, plus le résultat sera rigide.
  • Du fil aluminium à modeler ou du fil de fer facile à manipuler
  • Une paire de ciseaux
  • Un petit crochet
  • Du scotch ou des petits clous pour accrocher votre chef-d’oeuvre !

Tutoriel pour un tricotin home sweet home !

Commencez par introduire la laine du bas vers le haut dans les encoches avant de la faire descendre dans le tube central du tricotin.

La laine doit complètement ressortir pour que vous puissiez faire une boucle à l’extrémité qui permettra d’accrocher le contrepoids.

Ouvrez tous les clapets des crochets du tricotin. Pour le premier tour, la laine ne doit passer que dans un crochet sur deux. Vous devez donc tourner la manivelle dans le sens des aiguilles d’une montre et faire passer la laine dans le premier crochet. Continuez ensuite à tourner doucement la manivelle en faisant passer la laine derrière le deuxième crochet. Attrapez la laine dans le troisième crochet puis évitez le quatrième.

Lorsque ce premier tour est terminé, accrochez le contrepoids au niveau de la boucle précédemment réalisée puis passez la laine dans chacun des crochets en tournant lentement la manivelle. A partir du troisième tour, vous pouvez vous amuser à accélérer pour faire descendre plus vite la chaînette de tricotin qui continue de se former dans le tube central.

Au fur et à mesure que vous construisez la chaînette de tricotin, n’oubliez pas de faire remonter le poids au plus près du tube central. Un poids doit toujours être exercé sur la chaînette, sinon gare à la laine qui s’emmêle dans les crochets !

Quand la chaînette a atteint la taille désirée, il ne vous reste qu’à couper le fil de la pelote de laine puis à tourner la manivelle jusqu’à ce que la chaînette de tricotin tombe dans le tube central. Vous pouvez alors la récupérer, glisser délicatement le fil de fer à l’intérieur du tricotin et terminer la chaînette en passant le fil dans les 4 mailles restées ouvertes. Tirez légèrement et le tour est joué. Vous pouvez modeler votre chaînette de tricotin comme bon vous semble et l’accrocher fièrement !

Alors, quel mot en tricotin allez-vous confectionner pour laisser vos murs s’exprimer haut et fort ? Dites-moi tout en commentaire ! 😉

Vous aimerez aussi

This Post Has Been Viewed 58 Times

3 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *