Une table basse à notre image

Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer…  et pourtant : quand la modernité d’une plaque de verre trempé s’associe à la chaleur du bois, cela donne une table basse plutôt sympa !

Un meuble design et fonctionnel

Imaginé et construit par Monsieur Bellifimo — alias Stéphane — ce nouveau meuble qui a pris place dans le salon se révèle hyper pratique pour les apéros entre amis et pour poser ses petits pieds lors des soirées télé. Livres et magazines ont même un emplacement réservé !

Table basse_meuble terminé_Bellifimo

Envie de fabriquer une table basse du même style ? Suivez le guide !

 

Nos petits secrets de fabrication

Etape 1 : Les matériaux

Tout a commencé lorsque nous avons sauvé 3 plaques de verre des encombrants (2 de largeur différente mais de même longueur et une 3ème plus petite). Etant désespérément à la recherche d’une table basse originale et pas trop chère, Monsieur Bellifimo et moi-même avons vu là une opportunité à ne pas manquer. Et puisque le bois s’avère être notre matériau préféré, il semblait logique de l’associer aux plaques de verre.

Pour la structure de la table, nous avons donc acheté des planches de bois et une latte en chêne bien plane avec de belles nervures dans un magasin de bricolage. Les pieds ont quant à eux été réalisés à partir de gros morceaux de bois morts trouvés dans la forêt. Nous les avons au préalable fait sécher pendant plusieurs jours près d’un radiateur.

Etape 2 : Le plateau principal

Pour commencer, mesurez la longueur de la plaque de verre et reportez-la sur la latte de chêne pour la découper. Pensez à vous munir de gants anti coupures pour scier afin d’éviter les petits accidents ! Placez ensuite à l’envers la latte de chêne sur le sol et positionnez les plaques de verre, à l’envers également, de part et d’autre de la latte. Découpez 2 autres petites planches qui viendront se placer perpendiculairement à la latte de chêne et sur lesquelles seront  fixés les pieds de la table.

Etape 3 : Les pieds

Servez-vous des branches de bois mort pour réaliser 4 pieds de même taille (c’est préférable si vous ne voulez pas obtenir une table bancale… ^^), puis poncez-les jusqu’à obtenir une surface lisse. Vissez les pieds sur les 2 petites planches déjà préparées de façon à ce que chacun d’eux soit à égale distance du bord du plateau. Pour ce faire, utilisez 2 à 3 vis — les plus longues possibles — par pied. Pensez à pré-percer les 2 petites planches pour faciliter le vissage.

Table basse_pieds_Bellifimo

Etape 4 : Montage et fixation

Percez les planches sur lesquelles se trouvent les pieds pour les fixer aux plaques de verre. Faites attention à bien faire correspondre le perçage avec les trous déjà présents dans les plaques de verre. Mieux vaut être deux pour le montage que vous débutez en mettant le nombre de rondelles suffisant pour que la plaque de verre et la latte en chêne soient à la même hauteur et parfaitement alignées. Finissez par visser avec une clé sans trop serrer pour ne pas abîmer le bois. Une fois que les 2 plaques en verre sont montées, vous obtenez un ensemble bien rigide et stable.

Table basse_montage_Bellifimo

Table basse_gros plan pied_Bellifimo

Etape 5 : Option « cache-misère »

Si, comme nous, vous êtes courageux — à tendance bordélique — vous pouvez ajouter un niveau à votre table pour ranger des livres, magazines, manettes ou pour planquer la tant disputée télécommande. Il suffit de découper de petites barres de bois de la même largeur que la petite plaque de verre. Retournez la table et prenez des équerres que vous fixerez à la même hauteur sur chaque pied. Pour le montage, il est préférable qu’une personne positionne et porte la plaque de verre pendant que l’autre la fixe aux équerres.

Table basse_2nd plateau_Bellifimo

Table basse_montage 2nd plateau_Bellifimo

Table basse_rangement 2nd plateau_Bellifimo

Etape 6 : Finitions

Démontez toutes les plaques de verre pour vernir le bois et obtenir un résultat plus fini. Laissez sécher, remontez les plaques de verre et c’est terminé !

Table basse_résultat_Bellifimo

Alors, prêt(e) à vous lancer ? 🙂

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *