Un tissage rond sans métier à tisser

A force de voir tout plein de jolis tissages ronds sur Instagram, j’ai eu envie moi aussi de me lancer dans l’aventure ! Un anneau en métal, de la laine, une aiguille à tisser et quelques heures plus tard, voilà mon premier tissage rond terminé et prêt à être suspendu ! De quoi apporter un peu de gaieté et d’originalité aux murs blancs de mon appartement 🙂 Vos murs mériteraient bien eux aussi une petite touche déco ? Alors ce DIY est fait pour vous !

Le matériel à avoir pour tisser en rond

Pour réaliser votre premier tissage rond ou tissage circulaire, vous aurez besoin :

  • De fil de chaîne
  • De pelotes de laine de différentes couleurs
  • D’un anneau en métal
  • D’une aiguille à tisser
  • D’une paire de ciseaux
  • D’une aiguille à laine

Et d’un petit peu de concentration 😉

Vous pouvez bien sûr vous munir d’un métier à tisser circulaire pour créer vos tissages ronds avec plus de facilité mais ce n’est pas indispensable. Je vous apprends ici à réaliser un tissage rond en partant d’un simple anneau en métal. 

Tissage rond : le tuto

Pour mon anniversaire, en janvier, ma soeur m’avait offert des anneaux en métal de différentes tailles et de la laine pour que je puisse m’essayer au tissage en rond. Cette semaine je me suis enfin décidée à tenter le coup, sans métier à tisser circulaire et sans vraiment savoir par où commencer. J’ai donc suivi le très bon tuto proposé par Deer Jane pour procéder au montage de la chaîne sur un anneau en métal sans métier à tisser. Mais c’était sans compter sur le fait que mon fil de chaîne n’arrêtait pas de glisser sur l’anneau, même en faisant deux tours autour du support… Comment ça je ne suis pas douée ? ^^ Pour éviter d’avoir à recommencer le montage 36 fois, j’ai décidé de recouvrir l’anneau de laine avant de repasser à l’étape du montage du fil de chaîne. Et bingo ! La laine a permis au fil de rester bien sage et une jolie étoile a pu se former sur l’anneau.

Il ne me restait plus qu’à resserrer le centre du tissage avec le même fil que le fil de chaîne en le passant tout autour du point central une fois au-dessus, une fois en-dessous etc…

Après cette étape de montage, qui doit obligatoirement contenir un nombre impair de fils de chaîne pour tisser en continu, le tissage peut réellement commencer !

Passez votre premier fil de laine une fois au-dessus du fil de chaîne puis une fois en-dessous et ainsi de suite jusqu’à ce que le tissage atteigne la taille désirée. Vous pouvez bien sûr changer de couleur de laine en cours de route en faisant bien attention à contrarier votre travail (une fois au-dessus, une fois en-dessous), comme s’il s’agissait toujours du même fil de laine. 

Amusez-vous à faire des rangs “incomplets” en faisant demi-tour pour créer des effets visuels dans votre tissage. Vous pouvez aussi varier les matières, en optant par exemple pour de la laine mèche et créer ainsi du volume. 

Et si je peux vous donner un dernier conseil, ne cherchez pas à reproduire entièrement un modèle mais laissez-vous plutôt aller à votre créativité pour créer un tissage rond original qui vous ressemble ! S’il est loin d’être parfait, mon tissage a au moins le mérite d’être unique 😉

Pour finaliser votre tissage, retournez-le et, à l’aide d’une aiguille à laine, faites des noeuds pour lier les fils entre eux et rentrez-les à l’intérieur du tissage.

Et pour ceux qui voudraient personnaliser davantage leur ouvrage, sachez que vous pouvez y ajouter des franges en les attachant sur l’anneau. Votre tissage pourra alors même faire office d’attrape-rêves !

J’espère que ce tuto vous a plu, n’hésitez pas à poster des petits mots en commentaires si vous avez des questions ou suggestions 🙂

4 commentaires Ajouter un commentaire
    1. Merci pour ton commentaire ! Je pensais moi aussi que le tissage rond était très difficile avant de m’y mettre mais en réalité ça demande juste un peu de patience et c’est même plutôt relaxant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *